La prévention du cancer du col de l’utérus

Chaque année, la semaine européenne de prévention du cancer du col de l’utérus permet de sensibiliser le plus grand nombre aux moyens de prévention de ce cancer.

Le cancer du col de l’utérus est provoqué par un virus de la famille des papillomavirus humains (HPV) qui se transmet par voie sexuelle. 90% des cancers du col de l’utérus peuvent être évités. Pourtant, ce cancer touche chaque année 3 000 nouvelles femmes en France.

Il existe deux formes de prévention de ce cancer : le dépistage et la vaccination

  • Le dépistage

Le dépistage par frottis cervico-utérin (prélèvement de cellules au niveau du col de l’utérus) est recommandé tous les trois ans chez toutes les femmes âgées de 25 à 65 ans.

Ce dépistage permet de détecter des cellules pré-cancéreuses du col ou la présence du virus HPV. Il peut être effectué par un gynécologue, un médecin généraliste, une sage-femme ou un laboratoire de biologie médicale.

  • La vaccination

La vaccination contre les papillomavirus humains est recommandée pour toutes les jeunes filles et jeunes garçons de 11 à 14 ans révolus, avec un rattrapage vaccinal possible jusqu’à 19 ans.

La vaccination renforce les mesures de prévention du cancer du col de l’utérus mais ne protège pas à 100%. Le dépistage est donc indispensable.

prévention du cancer du col de l'utérus

Pour en savoir + : Dépistage du cancer du col de l’utérus – Guide pratique