La mortalité infantile : un fléau mondial toujours d’actualité

Dans le cadre du Challenge Étudiants organisé par le CFA, l’équipe gagnante du CFA d’Orléans (Chaïma B.,Charlie C., Léa A. et  Marina H.) a travaillé sur un Objectif de Développement Durable

La mortalité infantile désigne les décès d’enfants âgés de moins d’un an. En 2019, on compte 1.5 millions de décès dans le monde. Maladie incurable à ce jour, la mise en place de certains comportements peut en prévenir l’apparition.

Les pays les plus touchés par cette problématique sont le Nigéria , l’Inde , le Pakistan , la République démocratique du Congo , l’Éthiopie , la Chine , l’Indonésie , la République-Unie de Tanzanie , l’Angola et le Bangladesh . ATTENTION Ce ne sont pas les seuls pays où la mortalité infantile existe ! Elle est belle et bien présente dans tous les pays. Et oui, même en France !  Où sont survenus 3.6 décès sur 1000 naissance en 2021.

Les causes principales sont les pneumonies, les naissances prématurées, le paludisme, et bien d’autres encore. L’objectif est de ramener la mortalité néonatale à 12 pour 1000 naissances vivantes dans tous les pays. 

Pour cela nous vous proposons des solutions simple et efficace : 

– Améliorer l’état nutritionnel des enfants 

– Améliorer la santé maternelle 

– Réduire les conséquences du VIH, du paludisme et d’autres maladies graves 

– Avoir de l’eau potable

Ce post à été rédigé pour un objectif de développement durable #ODD.